• marlenevissac

Les différentes méthodes d'inoculation de mycorhizes - 1 / 2

Il existe différentes méthodes pour inoculer et sont toutes différentes, mais ont toutes une chose en commun : le plus grand nombre possible de spores fongiques doivent être inoculées de sorte qu'elles puissent recevoir le plus sûrement possible les signaux chimiques de la plante hôte, qui vont ainsi inciter les spores à ramifier leurs hyphes aux racines et ainsi établir les relations mycorhiziennes.

Sans un signal émis par la plante, la spore mycorhizienne peut germer, mais elle ne donnera lieu à aucune colonisation et ne sera d'aucun bénéfice pour la plante.

FORMULATIONS DE PROPAGULES MYCORHIZIENNES ARBUSCULAIRES

Il existe 3 types de formulations de propagules. La propagule est une combinaison de spores et de fragments hyphaux qui contient des arbuscules pouvant agir comme des spores.


Propagules mélangées avec des substances granuleuses

Ces mélanges sont disséminés dans le sol ou autres supports de culture et sur les racines de différentes façons.


Propagules mélangées dans le sol

Ce sont des sols naturels qui contiennent des champignons mycorhiziens connus. Il est possible de fabriquer son propre mélange sol-champignons en utilisant des fragments de racines de plantes.


Propagules mélangées dans un liquide

La formulation liquide est une innovation importante qui augmente les emplois des spores mycorhiziennes : on peut les utiliser en goutte à goute et les systèmes d'irrigation qui permettent de les faire circuler jusqu'aux plantes existantes.


Les formulations varient selon le genre particulier et l'espèce de spores fongiques incorporées. La même ne convient pas partout, tout dépend du contexte pédologique, climatiques, des pratiques agricoles, des plantes cultivées, etc...


La meilleure manière d'établir des mycorhizes arbusculaires dans les milieux agricoles consiste à pratiquer l'inoculation juste avant de semer ou de transplanter. Ainsi les plantes peuvent profiter de la mycorrhizae dès le premier jour qui suit leur germination.


Les méthodes d'application de l'inoculation varient selon les situations sur le terrain :

Inoculation des graines

Elles sont erronées dans des formulations sous forme de granulés ou de poudre, ou vaporisées avec des formules liquides.

En vaporisant d'abord les graines avec de l'eau, on aide les mélanges granuleux à adhérer plus facilement.


Germination et inoculation de graines

Toutes les formulations peuvent être utilisées dans le sol où les graines ont germé.

Les cubes de démarrage, les cubes de transplantation et les milieux de culture pour l'hydroponie peuvent tous être inoculés avec des granulés ou des liquides.


Commes les champignons mycorhiziens prospèrent lorsque le pH est entre 5.5 et 7, les supports utilisés doivent avoir le bon pH pour accepter l'incluant.


Inoculation sur racines nues

Elles peuvent être vaporisées, poudrées ou trempées dans la formulation quelle qu'elle soit. Il en résultera ainsi une inoculation


Inoculation sur racines nues dans le sol

Cette méthode consiste à mettre en terre des plantes à racines nues dans un sol qui contient déjà des propagules mycorhiziennes arbusculaires. Cette méthode va se traduire par la formation de mycorhizes.

En couvrant les racines des jeunes plantations avec des branches de bois sénescentes en voix de décomposition et donc inoculer naturellement de mycorhizes, la formation de mycrohizes en sera facilitée.


Inoculation au moment de la transplantation

Les formulation sous forme de granulé ou de liquides peuvent être utilisées sur les racines des plantes au moment de leur transplantation.

Les spores peuvent être mélangées dans le sol de transplantation en utilisant n'importe quelle formulation


Inoculation de la racine

Toutes les formulations peuvent être employées pour nourrir les racines des plantes en place. Tant qu'elles restent en contact avec les racines.

- Les formulations liquides peuvent être utilisées en surface.

- Les mélanges de granulés et de sol peuvent perte placés à la surface pour les plantes dotées de racines superficielles dans des terrains meubles

- Pour les racines profondes il est préférable d'aménager des canaux vers la zone racinaire (en utilisant la gravité à leur avantage). En remplissant ces canaux de granulés ou de sol, le déclenchement de signaux racine-champignon est favorisé et permet la formation des mycorhizes arbusculaires.

VÉGÉTAUX QUI FORMENT DES MYCORHIZES ARBUSCULAIRES

Légumes & plantes

Ail - Anteh - Basilic - Bourrache - Carotte - Carvi - Céleri - Chanvre - Ciboulette - Concombre - Courgette - Estragon - Fenouil - Haricot - Houblon - Hysope - Marjolaine - Melon - Menthe - Oignon - Origan - Panais - Persil - Poireau - Pois - Poivre - Poivron - Pomme de terre - Potiron - Romarin - Sauge - Thym - Tomate


Fruitiers

Abricot - Airelle - Cerise - Fraise - Framboise - Griotte - Groseille - Mûre - Myrtille - Pêche - Poire - Pomme - Raisin

VÉGÉTAUX QUI NE FORMENT PAS DE MYCORHIZES ARBUSCULAIRES

Arroche - Betterave - Brocoli - Colza - Choux - Cresson - Épinard - Moutarde - Navet - Radis - Raifort - Roquette


Dans le prochain post, nous survolerons les résultats d'études menées sur différentes cultures et mycorhizes inoculées avec le détail de leurs bénéfices.

  • Facebook

© 2019 PHACELIA&Cie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now