À propos de PHACELiA & Cie / 

 

ORIGINE

Il est question de mettre mes passions au coeur de mon quotidien, de vivre aux rythmes des aléas saisonniers, de composer avec le vivant et le climat, d’être dans l’observation et l’action en permanence.

Il s’agit de proposer des productions qui répondent aux enjeux des fermes du XXIème siècle : des supports de culture rustiques et résilients, lisser les effets du changements climatiques et participer au repeuplement de la biodiversité.

MISSIONS

• Développer un modèle d’entreprise agricole rentable, sur petite surface

• Créer un agroécosystème résilient, gérer holistiquement ;

• Sauvegarder et multiplier des espèces utiles et rustiques, acclimatées au climat Aveyronnais ;

• Partager des savoirs ancestraux et développer des savoir-faire artisanaux.

 

AGRONOMIE

• Un sol vivant grâce aux micro-organismes, une couverture permanente et la séquestration de carbone, sans travail profond ;

• Une biodiversité riche par de nombreuses espèces cultivées où la flore et la faune sauvages seront intégrées :

• Une conception globale établie par une approche systémique avec une gestion holistique ;

• Un fonctionnement vertueux : pas de déchets générés, utilisation optimale de l’eau, commercialisation en directe ;

• Intégration d’animaux pour l’entretien et la gestion des espaces.

Paysanne / Marlène Vissac

Il y a une dizaine d’années, après avoir milité pendant près de 10 ans dans le milieu social, culturel et d’éducation populaire (BPJEPS éducation à l’environnement), un virage s’est opéré. Les luttes menées pour l’équité social et la sensibilisation aux écosystèmes se rejoignaient vers une base communautaire : la gestion des ressources et les productions agricoles.

J’ai alors entrepris de «retourner» à la terre, en me formant auprès des personnes ressources comme Natacha Leroux, Evelyne Leterme, Franck Chevallier, Steve Read, Darren Doherty, Henri Giorgi, Hervé Coves, Doug Crouch, etc...

J’ai participé à la mise en place ou au développement de projet tel que La Quinta dos 7 Nomes (où j’ai été responsable de culture pendant plus d’un an), au CIPA Pierre Rabbi (sous la responsabilité de Boujma), La Messicole (mise en oeuvre de la Microferme et du CDFP), de Aukera (co-fondatrice de l’association et conceptrice de la noiseraie de conservation en motif Keyline).

Pour, petit à petit, mettre mes compétences au service de la transition agricole, à l’aménagement de paysages régénératifs, à l’accompagnement des porteurs de projet. En 2016, Phacelia ouvre ses portes, en 2018 un partenariat avec Gaïa Formation et l’AFAF voit le jour et se pérennise par la mise en place de formations professionnelles autour de l’arboriculture régénératifs et de la gestion de l’eau.

Aujourd’hui, je prône l’écoféminisme, les fondements de l’agriculture régénérative, de l’agroforesterie, l’ingénierie de la Permaculture et les techniques de Keyline. Pour un monde plus équitable, abondant, sain, résilient et souverain.

J’ai également participé à la création du réseau Permaculture & Transition et traduit de l’anglais plusieurs ouvrages traitant du Keyline Design, de l’Holistic management et de la gestion de l’eau.

Mes passions et activités secondaires sont l’apiculture (conduite et construction de ruches écologiques), la myciculture (de champignons comestibles et médicinaux, en plein air) et l’arboriculture (de fruitiers sauvages et variétés locales).

Le bureau d’études sait s’entourer de professionnel.le.s lors de missions nécessitant des corps de compétences multiples et dont l’intelligence collective ne saurait être remplacée.

94708089_10220305574802253_4296841027022487552_o.jpg
MARLÈNE VISSAC

Née en Auvergne en 1985, installée en Aveyron.

Co-fonde l'association Aukera-le champ des possible

Fonde et dirige le bureau d'études 

Logo_PHACELIA_19.jpg